Moxibustion chinoise

La moxibustion s’utilise en Médecine Traditionnelle Chinoise au même titre que les aiguilles d’acupuncture. D’ailleurs on dit dans le langage courant « acupuncture et moxibustion ».

La moxibustion chinoise fait référence à l’élément Feu dans la Théorie des 5 éléments. On l’utilise pour chauffer un point d’acupuncture ou une zone ciblée du corps. L’objectif de cette technique est de rééquilibrer un dysfonctionnement énergétique.

L’utilisation du moxa est encore peu répandue chez nous. Pourtant, le principe de soin par la chaleur se pratique aussi en occident. En effet nous utilisons des bouillottes, des cataplasmes, des infra-rouges…Toutefois les moxas ont des propriétés non seulement chauffantes mais aussi assechantes et tonifiantes.

Dans la tradition de l’énergétique chinoise on utilise du moxa qui se compose d’armoise (plante) séchée et broyée. Le terme « moxa » vient du japonais « Mogusa » qui désigne cette plante.

Les moxas utilisés en acupuncture peuvent se présenter sous formes de cônes, de bâtonnets ou sous forme de boulettes. Pour chauffer un point en particulier, et non une zone, il se combine à une aiguille.

Lors des stages hospitaliers en Chine , on s’aperçoit que l’armoise traditionnelle cède plutôt la place aux les lampes chauffantes électromagnétiques ayant un effet similaire. Ces appareils ont l’avantage de ne diffuser aucune fumée ni aucune odeur, contrairement au moxa traditionnel.

moxibustion chinoise avec armoise