Théorie du QI et du YIN YANG

La théorie du Qi et du YIN YANG

Le Qi est un matériel invisible toujours en mouvement. Telle est la définition du QI dans les universités de Chine. Par exemple : La Lune exerce une force sur les marées, force invisible mais pourtant bien active. C’est aussi cela le Qi.

Dans le corps l’aliment visible se transforme en Qi, invisible, et en sang, visible. L’aliment produit du Qi, invisible, qui entretient le corps, visible.

Dans le cadre de la théorie fondamentale, les étudiants étudient le Qi du corps humain. Ils apprennent quels sont ses origines, son mécanisme de production mais aussi ses fonctions : propulsion, réchauffement, défense, homéostasie et transformation. Ils abordent aussi la classification du QI du corps humain : Yuan Qi, Qi originel composé de Yin Qi et Yang Qi, Ying Qi le Qi nutritif, Wei Qi le Qi défensif  et enfin Zhen Qi, le Qi des organes/entrailles.

idéogramme du Qi Originel

Qi originel

Idéogramme du Qi acquis

Qi acquis

 

 

 

 

Quatre siècles avant JC, Zhuang Zi philosophe, dit que tout l’univers est QI, mais, à un certain moment il y a séparation : ce qui est léger monte au ciel et ce qui est lourd descend, et devient la terre. Le Qi du ciel est Yang, le Qi de la Terre est Yin. Toute chose comprend du Yin et du Yang.

Sous la dynastie des Ming, Zhang Bie a dit « Yin/Yang est une chose qui se divise en deux ». Toute chose dans l’univers peut se diviser en deux : interne/externe ; haut/bas. C’est la théorie de la dualité.

Lors de la première année les étudiants de la FLETC apprennent quels sont les 6 natures du Yin Yang, quels sont leurs 2 propriétés et quels sont  les 5 principes qui régissent la relation entre le Yin et le Yang. La compréhension de cette théorie permet ensuite d’expliquer différentes fonctions physiologiques et l’évolution pathologique dans le corps humain.

Elle constitue également un élément essentiel des BA GANG, les 8 principes qui régissent le bilan énergétique en médecine énergétique traditionnelle chinoise.