Le 7 DM sort de l’ombre

Accueil » Le bLUOg » Le 7 DM sort de l’ombre

Le 7 DM sort de l’ombre

Ce qui se passe dans notre dos, nous est bien souvent inconnu. Loin des yeux, loin du cœur, l’adage s’applique aussi à la pratique acupuncturale. Il y a certes, sur le dos, des points majeurs, des phares qui se rappellent régulièrement à la conscience du praticien, des 4 DM, des 14 DM, des 17 V, des 23 V… Facilement on peut finir par délaisser nombre de points qui sont à notre disposition. Le 7 DM pâtit peut-être de ce mouvement souterrain. Il est un artisan respectable sans doute, mais on ne sait plus trop de quoi… Quel dommage !

 

Situé sur la ligne médiane du dos entre la 10ème et la 11ème vertèbre dorsale, sa situation géographique dévoile son champ d’action à qui sait regarder. Si l’on prend en effet un peu de recul, que l’on observe le dos dans son ensemble, on peut constater qu’il se trouve au milieu des 21 vertèbres. C’est sans doute pour cela qu’il se nomme ZhongShu , le « pivot central »* : il est une clé de voûte entre le haut et le bas, un sésame pour maintenir l’équilibre entre le Yin et le Yang. Ainsi, sa première fonction consiste à tonifier la colonne vertébrale et à soulager les nombreuses douleurs du dos.

 

Au centre mais il rayonne

Si l’on regarde à présent quels sont les points à proximité de ZhongShu, un autre pan de sa personnalité se dévoile. Sur la même horizontale, se trouvent deux points en lien avec la Vésicule Biliaire : 19 V, DanShu (point Shu dorsal) et 48 V, YangGang. En MTC, la Vésicule Biliaire a, entre autres, des propriétés bénéfiques sur l’œil et la vision. Le 7 DM s’inscrit dans la lignée de ses illustres voisins et améliore fort logiquement la vue, et notamment la myopie.

Mais l’influence de ZhongShu ne s’arrête pas là. En profondeur sous la colonne vertébrale, plus précisément sur la face antérieure du corps et en regard du point, se trouve le sommet de l’estomac. Le 7 DM relâche les muscles lisses de l’œsophage ainsi que la muqueuse de l’estomac. Il traite ainsi les gastralgies et a des effets reconnus sur l’anorexie. Enfin, ZhongShu intervient sur la sphère gynécologique : la recherche moderne a montré qu’il diminue les fibromes utérins (le méridien Du Mai prend sa source dans l’utérus).

Quand le 7 DM sort de l’ombre, ce n’est pas pour rien… Il diffuse…

*Zhōng,  « centre, milieu » ; Shū  « pivot, centre »