Astragale, photo crédit Designed by xb100 / Freepik

“Huang Qi” soit-il

Accueil » Le bLUOg » “Huang Qi” soit-il

La Pharmacopée chinoise est une pharmacopée très ancienne composée de très nombreux ingrédients dont l’efficacité a été mise en lumière au fil des siècles. Huáng Qi (Radix Astragali), la racine séchée d’astragaleAstragalus Membranaceus -, est un produit que l’on retrouve dans de nombreuses formules.

La Pharmacopée Chinoise peut faire penser à l’art du vin chez nous : le terroir de la plante mais aussi ses conditions de récolte et ses préparations lui confèrent non pas ici son goût, mais sa valeur et son empreinte énergétique. Huáng Qí est principalement cultivée à Mianshan, dans la province du Shanxi, où elle est aussi connue sous le nom de Mián Huáng. Cette racine courte, moelleuse et farineuse est considérée comme un authentique médicament régional. Celle produite dans les comtés de Yangjiao, Tiantian et Shanyin, appelée Xi Huáng Qí ou au Heilongjiang et en Mongolie intérieure, est également considérée comme de bonne qualité. Elle a une peau lâche et une chair compacte, sa saveur est douce.

Dans le Shennong Bencao Jing, Le Classique de la matière médicale de Shen Nong, il est dit que Huáng Qí peut « traiter les abcès classiques et les abcès plats, les plaies, expulser le pus et soulager la douleur, traiter la lèpre, les cinq hémorroïdes et fistules ». Aussi, entre-t-elle dans la composition de huit formules du Jin Gui Yao Lue, Les Prescriptions essentielles du Coffre d’or. (1)

Aujourd’hui, on la classe dans les ingrédients tonifiant le Qi. De nature légèrement tiède et de saveur douce, elle a pour tropisme (pour affinité) la Rate et le Poumon. Huáng Qí tonifie le Qi du foyer médian (c’est-à-dire la zone du digestif), fait monter le Yang Qi, fortifie le Qi Protecteur (Wei Qi) et consolide la surface (c’est-à-dire qu’il renforce les défenses de l’individu). Par ailleurs, elle chasse les toxines, favorise la cicatrisation et, grâce à son action diurétique, résorbe les œdèmes.

(1) Shennong Bencao Jing, Le Classique de la matière médicale de Shen Nong et Jin Gui Yao Lue, Les Prescriptions essentielles du Coffre d’or sont de célèbres et ancestraux recueils de formules de Pharmacopée Chinoise.