Le Yin Yang, en clair-obscur

Accueil » Le bLUOg » Le Yin Yang, en clair-obscur

On les appelle « Yin et Yang » ou encore « le Yin et le Yang », mais la plupart du temps se faufile un « g » incongru et cela devient « le Ying 1 et le Yang » ! Ces deux entités que l’on imagine contraires ne révéleront jamais leur vraie nature tant qu’elles apparaîtront séparées. Adossées en « Yin Yang », elles s’associent et constituent un concept unique pour lire le monde.

Dans la pensée chinoise, Yin Yang sont les deux parties indissociables d’une même entité, d’un même tout. A la fois opposés et complémentaires, interdépendants, ils sont comparables aux deux versants d’une même colline. L’étude étymologique des deux idéogrammes nous éclaire sur les origines de cette notion et nous révèle sa beauté et son sens profond.

A l’ombre du Yin

En caractère moderne, Yīn 阴 associe la colline 阝et la lune 月 et représente l’ubac, c’est à dire le versant Nord d’une colline dans son aspect froid et humide.

En caractère traditionnel, il s’écrit 陰,combinant la colline 阝et les nuages 云 au-dessus desquels s’insère le terme « actuel » 今. La présence de nuages en train de s’amonceler dans l’idéogramme renvoie au caractère ombragé de l’ubac.

Au clair du Yang

En caractère moderne, Yáng 阳 associe la colline 阝et le soleil 日 et fait référence à l’adret, le versant d’une colline exposé au Sud dans son aspect chaud et ensoleillé.

En caractère traditionnel, il s’écrit 陽 dans lequel on voit la colline 阝et les rayons du soleil qui sortent de l’horizon 昜. Cet idéogramme retrace la tendance à l’éclaircissement par la présence des rayons du soleil perçant la ligne des nuages.

Ainsi l’écriture nous dévoile les premiers mystères sur le couple Yin Yang avec un Yin sombre et frais et un Yang tiède et lumineux. On peut déjà percevoir le côté dynamique de chacun des sinogrammes avec, non pas la définition d’une situation, mais plutôt la tendance au passage d’un état à un autre.

Ce concept paraît relativement simple et banal de prime abord. Avec le décryptage des idéogrammes, sa compréhension s’affine et révèle son essence et sa subtilité. C’est pourquoi la FLETC a conçu des cours de chinois spécifique à la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), venant utilement compléter les études de MTC et permettant de mieux appréhender certaines nuances véhiculées par cette écriture si particulière.

  1. Ying : on appelle Ying l’énergie nourricière et elle ne doit pas êtreconfondue avec la notion du Yin Yang.