Conférence sur la médecine chinoise à Lille

Pascal Mortelette donnera une conférence sur la médecine chinoise à Lille. A cette occasion, il présentera également la FLETC et la WFAS.

Pascal Mortelette, conférencier médecine chinoise à Lille

Informations pratiques

Organisée par l’AFC-Lille, l’association des Amitiés franco-chinoises du Nord-Pas-de-Calais, l’événement aura lieu:

 Jeudi 25 avril 2019 à 19h30

Chez Voyageurs du Monde, 147 Bd de la Liberté à Lille

Inscription obligatoire : courrier@afc-lille.org

Une conférence dédiée à la MTC

Vieille de quelques milliers d’années, la Médecine Énergétique Traditionnelle Chinoise (METC) est un «ART», constitué d’un ensemble de théories et de pratiques concernant l’entretien de la santé. Sa relative complexité, pour les occidentaux, tient avant tout aux faits suivants :

  • Elle possède sa propre base philosophique et symbolique qui se sont construit au fil du temps et sur l’expérimentation.
  • Elle voit le corps et l’esprit comme un tout.
  • Elle s’est élaborée non pas en disséquant des corps, mais en observant des vivants dans leur cadre de vie. Par conséquent, rien n’est perçu comme statique.
  • Elle considère les phénomènes non pas en soi, mais à partir des relations entre eux. Par conséquent, la santé d’un organe ou d’une personne dépend de multiples facteurs en interférence entre eux.

Le principe de la Médecine Énergétique Traditionnelle Chinoise vise d’abord à maintenir l’harmonie de l’énergie à l’intérieur du corps ainsi qu’entre le corps et les éléments extérieurs. La santé est liée à la capacité de l’organisme de maintenir la dynamique permettant d’affronter les agressions. La maladie se manifeste lorsque l’organisme a perdu sa capacité d’adaptation.

Chaque individu possède une constitution qui lui est particulière où les différents éléments interagissent. C’est ce qu’on appelle le terrain. Chez deux personnes, un même symptôme (mal de tête ou difficulté à digérer, par exemple) ne relève pas, a priori, d’une même cause, mais d’un déséquilibre propre à chacune.

Pour que la santé se maintienne, l’harmonie doit résider dans chacun des éléments de l’ensemble, ainsi qu’entre les différents éléments. Et sur tous les plans : dans chacun des organes de l’individu, et entre ces organes et entrailles ; dans l’individu, et entre l’individu et son environnement. La MTC ne traite pas les symptômes (comme le ferait la médecine occidentale), mais la personne, de façon holistique.