Théorie des organes et entrailles

En médecine chinoise, la physiologie repose sur l’étude des fonctions des organes/entrailles.

La théorie des organes/entrailles est sans doute celle qui illustre le mieux la vision holistique que la médecine chinoise a du corps. Elle met en relation les fonctions corporelles avec les émotions, les organes des sens, les liquides organiques, les tissus, les saveurs, etc…

On distingue les organes Yin (appelés Zang) des entrailles Yang (appelés Fu).

  • Les organes, Zang, stockent les substances vitales pures et raffinées : le Qi, le Sang, l’Essence et les Liquides organiques qu’ils reçoivent des entrailles (Fu) après transformation des aliments et des boissons.

Ce sont : le Foie, le Cœur, la Rate, le Poumon et le Rein.

  • Les entrailles, Fu, ne stockent pas : elles se remplissent et se vident continuellement. Elles transforment et distillent les aliments et boissons en essences subtiles, qui sont ensuite stockées dans les organes (Zang), et excrètent les déchets.

Ce sont : la Vésicule Biliaire, l’Intestin Grêle, l’Estomac, le Gros Intestin et la Vessie.

Organes et entrailles sont associés deux à deux dans la relation Biao/Li :

  • Foie/Vésicule Biliaire
  • Cœur/Intestin grêle
  • Rate/Estomac
  • Poumon/Gros Intestin
  • Rein/Vessie